Qu’est-ce que le kamishibaï?
« kami » peut être traduit par « papier » et « shibaï » par « drama-théâtre ». L’Ancêtre du « kamishibaï électrique » plus connu ici sous le nom de télévision! Raconter avec le support d’images qui illustrent une histoire.

Le kamishibaï est l’histoire et le petit castelet est appelé le butaï.

Apparu dès le milieu des années 1920 au Japon, ce petit théâtre de papier portatif était transporté sur le porte-bagage de leurs bicyclettes, par plus de 3000 gaito-kamishibaï – conteurs des rues. Pendant plusieurs décennies ils sillonnèrent les rues notamment de Tokyo où plus d’un million d’enfants, chaque jour, là comme dans d’autres villes du Japon venaient avec intérêt écouter les histoires racontées par le gaïto kamishibaï.

Atelier proposé par l'association "La Suisse raconte"