Chercher

Kojiki signifie "la chronique des faits anciens". Il s'agit de la mythologie japonaise de la genèse du monde et de la création du Japon. D'après ce mythe, à l'aube des temps, une masse informe et flottante dérivait dans le néant originel. Le ciel et la terre sont nés de ce néant ainsi que les premiers "kami".

Au Japon, un kami est condiséré comme une entité à vénérer, le plus souvent un dieu mais pas forcément. Il y a quelques huit millions de kamis différents, quasiment un pour chaque chose qui existe. Le tout premier à exister est Amanominakanushi, le dieu du ciel. Appraissent ensuite Umashiashikabihikoji,  Amanoyokotachi , Takamimusuhi et Kamimusuhi. Ensembles, ils sont nommés  Kotoamatsukami (別天津神- « Divinités Célestes Séparées »). Ils n'ont généralement qu'un rôle de figurant et son asexués. Les divinités qui nous intéressent apparaissent un peu plus tard, il s'agit des Kamiyonanayo (神世七代, « Les sept générations divines »).

Parmis ces sept générations, Izanagi-No-Mikoto (auguste mâle) et Izanami-No-Mikoto (auguste femelle) ont reçu pour instruction de mettre de l’ordre dans ce monde naissant et de créer l’Archipel du Japon.

Ils descendent vers l'océan et à l’aide d’une hallebarde céleste, ils le remuent. Les goutes qui tombent ensuite de l’extrémité de celle-ci forment une île : Ono-Goro-Jima – « pilier du centre de la terre ». Izanagi et Izanami descendent alors sur l’île et y construisent un superbe palais. Une fois celui-ci achevé, le couple s'assit pour se relaxer et discuter. C'est alors qu'ils se rendirent compte d'une différence de morphologie de leurs corps (mâle et femelle). On vous passera les détails -18 mais sachez que de leurs ébats naissent les îles du Japon, des cascades, les montagnes, les plantes, le vent ainsi qu'un certain nombre de kamis mineurs. Mais c'est lors de la naissance de Kagutsuchi que les choses tournent mal : celui-ci est le dieu du feu et il brûle gravement sa mère, Izanami, lors de l'accouchement. Elle descend donc au royaume des morts, le yomi. Izanagi, fou de rage, décapite Kagutsuchi ce qui cause la création d'autres kamis.

Il décide ensuite d'aller chercher sa femme au Yomi mais comme dans le mythe grec d'Orphée, on lui apprend que sa bien-aimée a déjà mangé et est donc prisonnière. Izanagi ne l'entend pas de cette oreille et force l'entrée mais quand il voit Izanami sous sa nouvelle apparence (un corps où fourmillent les asticots et où résident huit Kami du tonnerre) il prend peur et s'enfuit. Sa femme prend ombrage de cette réaction et jure de tuer 1'000 membres de son peuple chaque jour afin de laver l'offense. Izanagi ordonne donc que 1'500 individus naissent tous les jours pour compenser. C'est le début du cycle de la vie et de la mort.

De retour dans le monde des vivants, il se baigne dans une rivière pour se purifier et ce faisant, crée de nouvelles divinités :

Quand il lave son œil gauche,  Amaterasu ( la déesse du Soleil) naît.
De son œil droit naît Tsukuyomi, le dieu de la Lune.
De son nez naît Susanoo, le dieu de l'Orage.

Ces trois derniers kamis étaient les plus puissants, Izanagi décida donc de leur offrir son royaume en partage. Il donna à Amaterasu son collier de perles, symbole de la souveraineté et des Hautes Plaines Célestes, à Tsukuyomi le temps et la lune, et à Susanoo les océans et tempêtes. Cette séance de purification est commémorée dans la religion shintoïste par l'ablution rituelle, le harai ou misogi.

Les relations entre ces 3 divinités n'étaient pas de tout repos, les conflits étaient même fréquents mais c'est Amaterasu qui resta déterminante. Si déterminante qu’elle envoya son petit-fils, Ninigi, sur terre. Le Kojiki raconte alors que l’arrière-petit-fils de Ninigi, Jimmu, serait devenu, au grès d’une bataille remportée notamment par la faveur du soleil… le 1er empereur du Japon.

Suite à une querelle entre Amaterasu et Tsukiyomi, le frère et la sœur décidèrent de s'ignorer et de ne plus jamais se croiser, ce qui donna naissance au jour et à la nuit.

 

La suite est une autre histoire wink

 

Références :

http://nao-org.com/2013/05/les-mythes-fondateurs-japonais/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Izanagi

http://www.kanpai.fr/japon/mythologie-japonaise.html

 


Partenaires

Visiteurs

082299
Aujourd'hui Aujourd'hui 3
Total Total 82299
Qr Code